À propos de moi

© Motockney Nuquee / Felix Lill

Merci pour votre visite ! Je suis Félix Lill, journaliste et auteur. Je suis né à Hambourg en 1985, mais depuis plus de 10 ans, j’ai plus été un visiteur dans cette ville. Depuis, j’ai fait des reportages dans plus 40 pays depuis la fin de l’année 2012 avec un intérêt particulier pour le Japon et l’Asie de l’Est (mais de nombreux projets m’ont aussi amené en Amérique Latine).

Vous trouverez la plupart de mes articles dans Die Welt, Die Presse, Die Zeit, NZZ am Sonntag, et Tagesspiegel. Je publie aussi en anglais pour Al Jazeera et Narratively, ou en espagnol pour El Pais ou Vice Espagne.

Des traductions de mes articles ont été publiés en italien, français, ukrainien, vietnamien, japonais et d’autres. J’écris la plupart du temps sur la politique, les affaires sociales et ce qui les relient. Ma compréhension du journalisme me permet de rechercher sur une grande variété de sujets, c’est ce qui me plaît le plus. Quelques exemples : pour les jeux olympiques de Rio de 2016, j’ai écrit des articles sur l’aspect économique du sport ; aux Philippines, j’ai étudié de près la politique de la sexualité et rencontrés des femmes trans avec des carrières impressionnantes ; aux Japon, après la catastrophe de Fukushima, j’ai fait un portrait d’un auteur de mangas, qui est devenu enquêteur en réponse aux conséquences politiques de cette catastrophe, en gardant le manga comme moyen de communication.

Mon cadre général est la démographie. Je suis fasciné par les propriétés diverses par lesquels les individus et groupes se diffèrent entre elles dans une société. Cette perspective démographique est présente dans la plupart de mes articles. Le Japon est en première ligne en ce qui concerne le phénomène du vieillissement de la population. Cette situation est instructive pour tout autre pays qui sont ou seront dans la même situation.

La démographie est aussi mon domaine académique d’intérêt. Entre septembre de 2014 a avril de 2018, en plus de mon travail en tant que journaliste, je suis en train d’écrire une thèse de doctorat à l’Hertie School of Governance à Berlin. Cette thèse a eu pour sujet le fossé intergénérationnel dans les sociétés vieillissantes, en Allemagne en au Japon. Par le biais de méthodes quantitatives, j’ai examiné le marché du travail, l’Etat-providence et l’institution de la famille pour savoir dans quelles circonstances peuvent survenir des frictions entre jeunes et moins jeunes dans une telle société. Ces problématiques sont aussi dans mon travail journalistique. Je suis convaincu que le journalisme et les sciences sont deux domaines qui devraient s’associer, je veux faire de mon mieux pour promouvoir cela.

Si vous voulez me contacter, vous pouvez le faire en anglais, en allemand, en espagnol, en japonais ou français. Je peux essayer en portugais, mais je crains que ça sonnerait plus comme du Portunol.

Merci pour votre visite ! Je suis Félix Lill, journaliste et auteur. Je suis né à Hambourg en 1985, mais depuis plus de 10 ans, j’ai plus été un visiteur dans cette ville. Depuis, j’ai fait des reportages dans plus 40 pays depuis la fin de l’année 2012 avec un intérêt particulier pour le Japon et l’Asie de l’Est (mais de nombreux projets m’ont aussi amené en Amérique Latine).

Vous trouverez la plupart de mes articles dans Die Welt, Die Presse, Die Zeit, NZZ am Sonntag, et Tagesspiegel. Je publie aussi en anglais pour Al Jazeera et Narratively, ou en espagnol pour El Pais ou Vice Espagne.

Des traductions de mes articles ont été publiés en italien, français, ukrainien, vietnamien, japonais et d’autres. J’écris la plupart du temps sur la politique, les affaires sociales et ce qui les relient. Ma compréhension du journalisme me permet de rechercher sur une grande variété de sujets, c’est ce qui me plaît le plus. Quelques exemples : pour les jeux olympiques de Rio de 2016, j’ai écrit des articles sur l’aspect économique du sport ; aux Philippines, j’ai étudié de près la politique de la sexualité et rencontrés des femmes trans avec des carrières impressionnantes ; aux Japon, après la catastrophe de Fukushima, j’ai fait un portrait d’un auteur de mangas, qui est devenu enquêteur en réponse aux conséquences politiques de cette catastrophe, en gardant le manga comme moyen de communication.

Mon cadre général est la démographie. Je suis fasciné par les propriétés diverses par lesquels les individus et groupes se diffèrent entre elles dans une société. Cette perspective démographique est présente dans la plupart de mes articles. Le Japon est en première ligne en ce qui concerne le phénomène du vieillissement de la population. Cette situation est instructive pour tout autre pays qui sont ou seront dans la même situation.

La démographie est aussi mon domaine académique d’intérêt. Entre septembre de 2014 a avril de 2018, en plus de mon travail en tant que journaliste, je suis en train d’écrire une thèse de doctorat à l’Hertie School of Governance à Berlin. Cette thèse a eu pour sujet le fossé intergénérationnel dans les sociétés vieillissantes, en Allemagne en au Japon. Par le biais de méthodes quantitatives, j’ai examiné le marché du travail, l’Etat-providence et l’institution de la famille pour savoir dans quelles circonstances peuvent survenir des frictions entre jeunes et moins jeunes dans une telle société. Ces problématiques sont aussi dans mon travail journalistique. Je suis convaincu que le journalisme et les sciences sont deux domaines qui devraient s’associer, je veux faire de mon mieux pour promouvoir cela.

Si vous voulez me contacter, vous pouvez le faire en anglais, en allemand, en espagnol, en japonais ou français. Je peux essayer en portugais, mais je crains que ça sonnerait plus comme du Portunol.

© Motockney Nuquee / Felix Lill

Pin It on Pinterest